20160215_182332

Tisane est une fan inconditionnelle (tout comme je l'étais à son âge) de la Comtesse de Ségur. Et si elle s'identifie elle-même aux petites filles modèles (d'ailleurs plus à Camille qu'à Madeleine), elle ne peut voir sa cadette que dans le rôle de Sophie - ce qui fait que je suis donc soit Madame de Réan, soit Madame de Fleurville (je trouve que la particule me va plutôt pas mal d'ailleurs). Bref, revenons-en à nos moutons, et aux malheurs de Broutille. A l'instar de Sophie, Broutille n'écoute pas les recommandations que nous lui donnons. D'autres diraient qu'elle 'expérimente par elle-même les conséquences de ses actes'. Mais pour la faire courte,  Broutille désobéit. En conséquence de quoi elle se retrouve souvent bien en peine, soit le bras coincé entre les barreaux d'une chaise, soit coincée tout court sous un meuble, soit avec une mèche de cheveux en moins ou encore du brillant à lèvres collé dans les mèches qui restent. 

Il y a quelques jours eut lieu un drame (comment ça j'exagère?) qu'elle n'est pas prête d'oublier. Alors que nous étions tous les quatre en voiture, Broutille s'est plainte d'avoir trop chaud. Mon fiancé a baissé la vitre arrière et Broutille s'est amusée à passer la main pour ressentir l'air froid. Puis, c'est à son Gros Chat (son doudou quoi) qu'elle a voulu faire prendre l'air. Mon fiancé l'a mise en garde: 'Ne fais pas ça Broutille, si tu le lâches et qu'il tombe sur la route, je ne m'arrêterai pas pour aller le rechercher'. 'Mais ze va pas le lasser, moi!'. La chute, tu la vois venir n'est-ce-pas? A peine avait-elle prononcé cette parole assurée que je me retournai, pour découvrir sa mine défaite: dans sa main gauche, plus de gros chat. Elle resta interdite durant quelques secondes avant de se mettre à hurler.  Evidemment, puisqu'on lui avait dit que l'on ne s'arrêterait pas en cas de chute du doudou. Fort heureusement, nous étions en ville et mon fiancé put se mettre en double file le temps que je coure récupérer le doudou, étendu en plein milieu de la route et obligeant les voitures à slalomer -les automobilistes étaient au demeurant fort sympathiques puisqu'ils accompagnaient leur embardée d'un petit geste de la main qui m'était destiné - #teamparents. Gros Chat a donc eu beaucoup de chance ce jour-là. Mais Broutille a eu du mal à se remettre de cette aventure, et elle fut encore secouée de gros sanglots de longues minutes après avoir récupéré son doudou. Enfin, à l'issue d'un gros câlin, elle a promis juré craché 'ze le fera plus maman, promis'.... Je le sais,ma Broutille, je le sais...