La scène se passe un mardi, vers 11h30. La mère de famille, débordée de ses 2 mois de vacances, doit absolument passer acheter des timbres à la poste avant midi. Un bei ja bei l'attend (coucou Alice!). Mais avant, elle prépare une petite ratatouille, qui aura le temps de mijoter prendant son aller-retour.

L'odeur des herbes de provence la met en appétit. Comprenez-la, son petit déjeuner commence à dater, mais comme elle veut se montrer raisonnable, elle préfère ne pas écouter la jolie baguette fraiche qui l'appelle de son odeur croustillante (oui Madame, tout à fait, une odeur peut être croustillante. Farpaitement.)

N'écoutant pas son estomac, elle embarque ses deux filles, âgées de 11 mois et 3 ans 1/2. Fraîche, légère, le port altier, sûre d'elle quoi, elle se rend au bureau de poste et s'insère dans la file d'attente. 'Tiens, les gens sont de retour de vacances' constate-t-elle en comptant les 5 personnes devant elle.  Elle espère ne pas en avoir pour trop longtemps, car son estomac commence sérieusement à faire des noeuds.

Ce jour-là, comme le soleil brille, la mère de famille s'est vêtue d'une jolie robe, de sandalettes révélant des orteils colorés, pour une fois, de la même couleur que ses ongles de mains (y'a pas un mot d'ailleurs pour dire 'ongles de mains'?). Une fois n'est pas coutume, elle a même fait péter le string sous la robe (lui n'est pas assorti à son copain du haut, faut pas pousser le bouchon trop loin non plus). Ca, les gens autour d'elle  n'en ont pas conscience. Mais elle le sait, elle, et ça fait toute la différence.

C'est donc pleine de self-confidence que notre mère de famille s'apprête à demander un carnet de timbres au postier quand deux élèments vont alors venir jouer en sa défaveur et ruiner à jamais sa réputation naissante de MILF (Mum I'd Like to Fuck, pour les non-initiées). Au moment même où son aînée se serre contre ses jambes et pose sa tête sur son ventre, celui-ci émet un 'grouigrrrrouiggggrrrrroooouiiii', certes à peine perceptible pour les personnes respectant le code déontologique de l'espace vital, mais tout à fait audible pour la fillette qui ne se prive jamais d'empiéter sur MON territoire (ah bon, les tiens aussi font ça?)

OH MAMAN T'AS FAIT UN PROUT!

(les capitales d'imprimerie sont utilisées pour marquer l'intensité de la voix de la fillette).

La mère de famille avait bien fait, ce matin-là, de faire l'impasse sur le fard à joue.

blusher